Nouvelles techniques d’interaction et de visualisation pour les usages de communication mobile

Organisation d’accueil: 

IC2

Description: 

Le facteur de forme des terminaux mobiles impose la conception de nouvelles techniques d’interaction et de visualisation pour en exploiter pleinement les capacités. La présence de dispositifs d’entrée/sortie de plus en plus sophistiqués (écrans multitouch, accéléromètres, compas, caméras, micro, vibreurs et autres actuateurs tactiles…) offre l’opportunité de repenser l’interaction sur les terminaux mobiles et d’en compenser ainsi les limitations actuelles. De même, certaines techniques issues de la visualisation de l’information (interfaces zoomables, représentations focus+contexte…) peuvent permettre d’exploiter plus efficacement l’espace écran limité des mobiles.

Le cadre général de cette thèse concerne l’exploitation de ces nouvelles possibilités (en particulier l’interaction « physique », utilisant les capteurs) pour faciliter l’interaction et la navigation avec les données de l’utilisateur sur son mobile. Plus précisément, on s’intéressera aux données qui concernent la communication et le partage d’information avec autrui, en particulier les personnes qui font partie du réseau social de l’utilisateur. La question de la gestion des événements (échangés entre deux personnes ou un groupe de personnes) et de l’adaptation au contexte courant de l’activité de l’utilisateur sera un point central. Les techniques d’interaction et de visualisation développées auront pour double objectif de rendre la manipulation efficace et « naturelle » et de permettre à l’utilisateur d’accéder à autant d’information qu’il le souhaite sans pour autant être intrusives, surcharger cognitivement l’utilisateur ni gêner son activité courante. Outre les aspects liés à la conception et à la réalisation de techniques innovantes, une place importante sera attribuée à l’évaluation expérimentale des prototypes réalisées ainsi qu’à l’analyse des usages rendus possibles par ces nouvelles technologies.

Une bonne connaissance de la programmation est requise (en particulier la programmation objet et les langages tels que Java, C#, C++). Une connaissance des plate-formes mobiles (Android, .net) est un plus.

Ce travail de thèse sera réalisé à Télécom ParisTech en collaboration avec un partenaire industriel majeur de l’industrie des télécoms.