Equipe de recherche IN-SITU

INteraction SITUée

Centre de recherche: 

INRIA Saclay – Île-de-France

Responsable d’équipe: 

Wendy Mackay

Présentation: 

Le projet in|situ| étudie de nouvelles techniques d’interaction ainsi que de nouveaux outils pour développer ces techniques, et de nouvelles méthodes pour la conception et l’évaluation des systèmes interactifs. L’objectif est de produire des interfaces et interactions situées, des interfaces qui sont adaptées (ou adaptables) à leur contexte d’utilisation, en tirant parti des aspects/capacités complémentaires des utilisateurs et des systèmes.
À terme, le but est de créer une nouvelle géneration d’environnements interactifs, alternative aux interfaces et interactions des environnements actuels.

Les travaux de l’équipes sont organisés autour de 4 axes majeurs: Nouveaux paradigmes d’interaction et de visualisation (interaction multi-échelle, pointage et navigation, interaction tangible, etc.), Communication médiatisée (communication appliances, communication multi-échelle, interfaces réflectives), Méthodologies de recherche (conception participative, modèles pour l’évaluation des systèmes interactifs) et Ingénierie des systèmes interactifs (modèles d’interaction, architecture logicielle, langages et boîtes à outils pour la description et le développement d’interactions avancées).

Des recherches menées dans le projet in|situ| ont eu pour objectif d’améliorer l’interaction en condition de mobilité : ces travaux ont été menés par Stéphane Huot avant son arrivée dans le projet in|situ|, et poursuivis ensuite, en collaboration avec Telecom ParisTech (Eric Lecolinet et Anne Roudaut). Ils ont conduit au développement de nouvelles techniques pour :

  • la visualisation et l’interaction avec des grandes listes sur des terminaux mobiles avec écran tactile,
  • l’amélioration du pointage sur des terminaux mobiles en conditions mobilité.

Bien que n’étant pas spécifiquement orientées vers le mobile, les recherches menées dans le projet in|situ| peuvent être appliquées à ce domaine et font déjà intervenir de tels dispositifs dans les différents axes décrit précedemment.

Par exemple, au sein du projet WILD (visualisation interactive de grandes masses de données sur un mur d’écrans, http://insitu.lri.fr/Projects/WILD), des dispositifs mobiles (iPhone/iPod) sont déjà utilisés comme dispositifs d’entrée. Mais au delà de simple dispositifs d’entrée, nous étudions aussi comment le ou les utilisateurs d’une telle plateforme peut :

  • déporter des parties de l’interface/interaction sur son dispositif mobile,
  • transférer des données de la plateforme (mur d’écrans, table multi-touch) vers son dispositif,
  • utliser son dispositif mobile pour collaborer avec d’autres utilisateurs ou pour travailler à distance,
  • etc.

Ces questions soulèvent des problèmatiques à plusieurs niveaux, inscrits dans les différentes thématiques d’in|situ| : nouvelles techniques d’interaction (sur le dispositif mobile mais aussi avec le dispositif au sein de la plateforme), contexte et environnement d’utilisation (collaboration, mobilité), architecture logicielle.

 

Réalisations
Projet(s): 
WILD – Wall-sized Interaction with Large Datasets

Ressources produites (Brevets, Thèses, Articles…)

Javascript is required to view this map.

En savoir plus

 

=> Connectez vous pour avoir accès aux contacts de personnes qui travaillent au sein de IN-SITU.

 

Mots-clés




Interaction Homme-Machine, Réalité Augmentée


 
Equipe
Membres de l’équipe concernés par la thématique « mobilité » :
Permanents: 

1

Post-docs: 

1

Thésards: 

0

Stagiaires: 

0

Ingénieurs: 

1

 

 
Taux de remplissage de la fiche : 68%

 

Last updated date

20/07/2010 – 16:12